Compte bancaire pour enfants : les possibilités


"Annonces"

Un compte bancaire pour enfants est toujours une alternative intéressante surtout pour les parents qui veulent faire des économies en vue d’être utilisées plus tard pour des études ou autres. C’est aussi une solution qui permet d’éduquer les enfants à la prise de responsabilités. Avant d’ouvrir un compte dans ce but, il convient de connaître quelques détails utiles qui pourraient aider.

Compte bancaire pour enfants : à quel âge ?

 

L’âge est souvent le sujet de préoccupation des parents qui veulent ouvrir un compte bancaire pour enfants. Cependant, ils peuvent déjà dès sa naissance lui ouvrir un livret épargne. En général, il existe 3 grands types de comptes pour les enfants.

"Annonces"
  • Un compte avant 12 ans

C’est un compte épargne qui est ouvert au sein d’une banque. En tant qu’épargne la banque pour enfants de moins de 12 ans qui l’accorde, réalise une rémunération avec un taux fixe. Malgré qu’il soit destiné à un enfant, il est accessible à tout moment. Il existe aussi un autre moyen pour ouvrir un compte pour les enfants de moins de 12 ans.

Il s’agit du Plan d’Épargne Logement ou PEL. Un enfant de mineur peut aussi être le principal bénéficiaire d’une assurance vie. Outre ces 2 choix, les parents peuvent aussi se tourner vers le livret A. Il est plafonné à 22 950 euros et une rémunération est assurée par l’État.

  • Un compte à partir de 12 ans

Les enfants peuvent bénéficier dès l’âge de 12 ans d’un livret d’épargne qui est appelé « livret jeune ». Dans les banques, le taux de rémunération est de 1,25%. Il ne doit pas être inférieur à celui du Livret A. Ce type de livret possède un plafond qui est fixé à 1600€. Dans certaines banques, elles autorisent l’utilisation d’une carte bancaire plus de 12 ans.

Dans certains cas, les parents ont le droit de plafonner le montant des retraits qui peuvent être effectués, durant une période prédéfinie. Toutefois, le compte doit être alimenté pour pouvoir effectuer un retrait dans un distributeur.

  • Un compte à partir de 16 ans

Lorsque les enfants atteignent l’âge de 16 ans, ils disposent de plus de liberté par rapport à ce qu’ils avaient avant ou après ses 12 ans. Les parents peuvent désormais donner accès à un compte courant. Ils peuvent aussi avoir un chéquier. Un compte bancaire plus de 16 ans offre aussi la possibilité d’avoir une carte bancaire pour mineur.

Cependant, cette liberté peut être limitée. Dans certains établissements financiers, les cartes de paiement nécessitent une autorisation à l’avance. Pour éviter des bavures financières, c’est-à-dire des dépenses plus que le montant disponible. Toutefois, dans certaines banques, les parents peuvent ouvrir un compte bancaire pour enfants, sans donner la possibilité d’avoir des moyens de paiement.

Le livret A : une option intéressante pour les enfants

 

"Annonces"

La plupart des banques françaises proposent le livret A. Il est d’autant plus idéal pour réaliser des épargnes. Le taux de revenu peut changer chaque année. Il peut être révisé à la hausse ou à la baisse selon le cas.  Ce sont uniquement les noms qui changent selon les banques. Il y a par exemple le Livret Bleu, le Livret Premier Pas, le Livret Première Épargne et bien d’autres encore.

Il existe des types de Livret similaire au livret A pour diverses tranches d’âge. Le livret A Kipouss appartenant à la caisse d’Épargne est par exemple destiné aux enfants de 0 à 12 mois. Le livret Bleu par contre est destiné à toutes tranches d’âge. Le livret premier pas de la LCL est pour les enfants de 0 à 12 ans.

Voir => Quel montant pour un credit sans justificatif de revenu

Ouvrir un compte bancaire pour les enfants : les responsabilités

 

Pour les parents, le fait d’ouvrir un compte bancaire pour enfants n’est pas seulement un moyen de les responsabiliser ou un moyen de faire des économies. Les parents doivent faire face à des responsabilités par rapport à la mise à la disposition d’un compte qu’il s’agisse d’un compte bancaire ou d’un livret. Il est notamment important de mettre certaines limites notamment pour une carte bancaire mineur ou une carte de bancaire plus de 16 ans.

Lorsque des incidents bancaires surviennent, les parents sont les seuls responsables qui répondront de ces actes. En termes de fiscalité, il est important aussi de retenir que tant que le compte est rattaché au foyer fiscal des parents, une déclaration fiscale des revenus issus de ces épargnes ou  des comptes  qui sont imposables. Il en est de même pour les intérêts qui ont été générés par ces derniers sont soumis à l’imposition, il est important de les rajouter aux revenus imposables.

Les parents doivent aussi se conformer aux règles du Code civil en ce qui concerne l’autorité qu’ils peuvent exercer sur les biens de ses enfants. Il a ainsi le droit de jouir légalement, avant ses 16 ans, de conserver les revenus issus des intérêts sur les épargnes en outre. Toutefois, ils doivent être prudents. Dans le cas des comptes qui sont financés par des donations, des biens qui ont été obtenus par succession. Cela est d’autant plus vrai lorsque le donateur a précisé que les parents n’ont pas le droit de jouissance.

Toutefois, les parents ayant le droit de jouissance doivent se conformer à certaines règles lorsque son âge est de 16 ans et plus jusqu’à la majorité. Ils doivent fournir des comptes rendus sur la gestion. Il est important de bien se renseigner avant d’ouvrir un compte bancaire pour enfant. Il existe un vaste choix, mais il convient tout de même de choisir celui qui convient le mieux à chaque cas. Les banques proposent diverses offres dans ce sens.

"Annonces"

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *