Credit auto interdit bancaire : est-ce possible ?


Une voiture est souvent indispensable pour le quotidien, mais lorsque l’on a des problèmes de fichage, parfois la seule alternative reste le credit auto interdit bancaire. Mais la question est de savoir si cela est possible ? Il faut dire qu’obtenir un crédit en étant fiché à la Banque de France est un vrai parcours du combattant. Pourtant, ce moyen de locomotion s’avère aujourd’hui incontournable, ne serait-ce que pour trouver un travail. Dans la majorité des cas, les banques refusent de financer ce genre d’acquisition lorsque le demandeur est fiché banque de France. Pour un interdit bancaire, s’acheter une voiture peut s’avérer être très difficile. Il existe cependant des solutions. Toutefois, elles dépendent de chaque situation dont se trouve la personne fichée.

Les diverses solutions pour un credit auto interdit bancaire

 

Obtenir un credit auto interdit bancaire n’est pas impossible, mais les solutions sont assez restreintes et l’accessibilité dépend en majorité de chaque situation. En général, les organismes financiers qui accordent un prêt pour interdit bancaire passe par une étude très minutieuse du dossier de l’interdit bancaire.

  • L’hypothèque pour les propriétaires

C’est un bon point même en cas de fichage, car être propriétaire d’un logement c’est détenir une vraie garantie pour les banquiers. Dans le cas de l’achat d’une auto, la banque n’aura pas énormément de difficultés. Toutefois, avant de s’y lancer il faut peser le pour et le contre, notamment si une hypothèque en vaut la peine.

Il faudra penser à étudier de nombreux points :

  1. Une voiture est-elle réellement indispensable, jusqu’à hypothéquer son logement ?
  2. Si oui, il faudra penser à faire attention au choix du véhicule. Des établissements qui acceptent de financer un pret auto interdit bancaire proposent des voitures d’occasion.
  3. Une fois le choix étudié, il ne faut pas oublier de calculer les différents frais liés à la voiture et voir si le choix est réellement judicieux.

L’hypothèque est donc une bonne solution pour obtenir un crédit ou un micro credit pour interdit bancaire, mais il faudra toutefois être vigilant et éviter de prendre une décision à la hâte.

Un crédit auto entre particuliers

 

Pour pouvoir obtenir un credit auto interdit bancaire et financer l’achat de son véhicule une des solutions les plus prisées est le crédit entre particuliers. C’est souvent une solution adéquate notamment lorsqu’il est encore assez difficile de se sortir du fichage. En étant fiché à la banque de France, dans le cadre d’une inscription au Fichier central des Chèques ou FCC ne signifie pas qu’il est interdit de contracter crédit auto interdit bancaire.

Toutefois la difficulté réside dans son obtention. Par contre, lorsqu’on est inscrit au Fichier National des Incidents de Remboursement des Crédits, la situation se corse. L’option crédit auto pour interdit bancaire n’est pas une alternative à envisager. C’est à ce stade qu’intervient le crédit entre particulier, toutefois si un proche accorde ce genre de prêt, il reste encore à le convaincre.

Il y a aussi une autre solution, mais à condition d’être une personne de confiance qui a la garantie de pouvoir payer plus tard. Il s’agit d’établir une entente avec le concessionnaire ou le vendeur de voitures et payer le prix de la voiture en plusieurs fois. La contrainte principale est de convaincre le vendeur de céder le véhicule tout en le garantissant d’avoir la capacité de payer.

D’autres aides pour assurer son déplacement ou pour compenser

Un credit auto interdit bancaire n’est pas facile, dans certaines situations on peut être confronté à des refus. Dans ce cas, l’achat d’un véhicule est rayé de la liste des solutions de déplacement. Il faut noter que la décision de contracter un crédit auto n’est pas à prendre à la légère. Elle est envisageable notamment si la personne concernée par l’interdiction a trouvé un emploi pour assurer à nouveau une rentrée d’argent, par exemple.

  • Les aides issues de l’État

En général, l’État n’octroie pas d’aides pour l’achat d’un véhicule et encore moins un credit auto interdit bancaire. Toutefois, il existe des primes qui sont versées dans diverses situations comme :

  • Une prime écologique en achetant une voiture peu polluante
  • La prime à la casse pour une ancienne voiture

Ces types de primes peuvent aider à baisser la facture lors de l’achat d’un véhicule si l’option credit auto interdit bancaire n’a pas abouti.

  • Se tourner vers Pole Emploi pour les aides à la mobilité

Pôle Emploie propose de nombreuses aides pour pouvoir donner la possibilité à des chercheurs d’emploi de se déplacer. Ils ne sont pas les seuls concernés, car il y a aussi ceux qui touchent le RSA ou encore le RMI. Pour savoir le type d’aides qui correspond à chaque cas, il faudra se renseigner au sein de l’organisme.

  • L’aide ponctuelle au déplacement

Pour pouvoir en bénéficier, il faut émettre une demande. Elle est octroyée uniquement dans certains cas notamment pour un entretien d’embauche ou un concours dans le domaine public. Le montant se limite à 10 centimes d’euros pour un kilomètre. L’État a cependant fixé des limites de kilométrages avec 50 km au minimum et 2000 au maximum.

Tous ceux qui font la demande ne peuvent pas l’obtenir. Il existe des catégories de personnes qui sont concernées par l’aide ponctuelle au déplacement dont :

  • Les chômeurs appartenant à la catégorie 1, 2
  • Les bénéficiaires des aides sociaux
  • Les personnes suivent une formation non payée

Il faut ainsi bien savoir si on fait partie de ces catégories pour pouvoir espérer l’obtenir. C’est une solution, certes pas très importante, quand on n’a pas obtenu un credit auto interdit bancaire.

  • L’aide pour payer les frais de train

L’aide pour le déplacement au train est une autre forme d’aides si le credit auto interdit bancaire a été refusé. Elle peut aussi être une bonne alternative si un véhicule n’est pas nécessairement très utile. Certes le billet n’est pas gratuit, mais le tarif diminue. Les personnes concernées sont en outre les chômeurs et ceux qui touchent des aides sociaux.

Cette aide est plafonnée à 45 euros, pour un aller-retour. Cependant, les demandeurs d’emploi qui n’ont pas d’indemnisation, le billet est payé par Pôle Emploi.

En somme, le crédit auto interdit bancaire peut être accordé par les banques et autres organismes financiers, mais cela dépend du dossier, mais surtout de la garantie. Toutefois, tous les fichés à la banque de France n’ont pas cette chance. Les solutions de transports existent et parmi eux il y a aussi les associations d’aide auto qui propose la location de voitures à un tarif très réduit.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *