Credit Belgique : emprunter ailleurs qu’en France


Parfois des situations comme le fichage n’offrent pas la possibilité à un français de contracter un crédit en France. Un credit en Belgique peut devenir une solution avantageuse dans ce cas. Un tel emprunt n’exige pas d’avoir une nationalité belge. Il faudra seulement bien choisir. Toutefois, ces crédits peuvent s’avérer être plus chers, mais en terme d’avantages ils sont très intéressants notamment en ce qui concerne la protection des consommateurs.

 

Pourquoi un credit en Belgique est-il possible ?

 

Les banques belges spécialisées offrent la possibilité aux français de contracter des crédits comme un crédit sans justificatif de dépenses, un prêt hypothécaire ou un rachat de crédit et bien d’autres encore. Ce que proposent ces banques spécialisées et les produits des banques françaises sont à peu près les mêmes.

Il faut dire qu’actuellement la Belgique tient une place importante dans le marché du financement dans toute l’Europe. Le seul désavantage de ces emprunts de credit Belgique est que le tarif est plus cher par rapport à ce qui est proposé dans les banques en France. C’est notamment le cas pour un crédit à court terme ou encore pour un crédit dont le montant est assez minime.

Sur cette part du marché de l’emprunt, la compétition est rude. Ces genres de prêts sont en outre très demandés par les consommateurs. La différence de tarif est ainsi conséquente par rapport à la France. Les crédits à long terme et avec un montant importants sont assez intéressants. C’est le cas par exemple du crédit automobile ou encore du crédit immobilier.

 

Les types de crédits que les Français peuvent demander en Belgique

 

Il existe plusieurs types de credit belgique accessible aux Français. On peut citer en outre :

  • Le crédit hypothécaire

Le crédit hypothécaire en Belgique reste assez intéressant pour tous les Français qui souhaiteraient acquérir un bien immobilier en Belgique. Il est régi par les mêmes réglementations en termes de remboursement notamment en cas de manquement au remboursement. Si l’emprunteur n’arrive pas à payer son emprunt, alors le bien est saisi et appartient à la banque.

Il faudra cependant être plus vigilant, car un credit belgique de ce genre ne permet pas ce que l’on appelle la caution bancaire. L’emprunteur doit ainsi voir en détail les termes du contrat à savoir le montant de la mensualité et l’échéance du crédit. En cas d’incapacité à rembourser le crédit hypothécaire, l’organisme financier procède à la saisie du bien.

  • Le prêt à tempérament

Il s’agit d’un genre de prêt personnel sans justificatif de dépenses. Il sert dans la majorité en grande partie à financer des besoins personnels. Il peut ainsi être utilisé pour s’acheter une voiture, pour une épargne d’argent ou encore un besoin de financement pour la rénovation d’un logement. Il est assez intéressant du fait que le taux est fixe et est visible dans le contrat. Il en est de même pour l’échéance et pour le montant de la mensualité. Cela constitue une vraie protection pour le consommateur, car il connaît à l’avance tout ce qu’il doit payer. Il a ainsi la possibilité d’éviter de contracter un crédit trop élevé, dont il n’aura pas la possibilité de payer.

  • Un rachat de crédit en Belgique

Pour évite de tomber dans le surendettement, le rachat de crédit est l’une des solutions les plus pratiques et des plus adaptées. Comme en France, les crédits sont restructurés et les objectifs demeurent les mêmes. Ainsi il vise à regrouper les crédits à tempérament ou hypothécaires. Cela permet ainsi d’avoir une mensualité allégée tout en obtenant une durée de remboursement plus longue.

  • La réserve d’argent ou l’équivalent du crédit renouvelable en France

En France, ce type de prêt a une seule dénomination, il s’agit du crédit renouvelable. Chaque établissement financier a sa propre façon de l’appeler en Belgique. Dans le pays comme en France, ces crédits ne doivent être souscrits que pour des petites sommes pour faire des achats et pour un remboursement dans un délai assez court. Il faut dire que la politique appliquée dans ce type de credit belgique est encore actuellement une vraie source de polémique.

Il faut tout de même être prudent lorsqu’on souscrit un crédit Belgique et savoir les points suivants :

  • Les lois qui sont appliquées en Belgique
  • Les conditions d’octroi du crédit Belgique
  • Les conséquences d’un engagement dans un crédit à long terme

 

Les établissements pouvant accorder un prêt en Belgique

 

credit belgique

 

Plusieurs organismes financiers sont spécialisés dans le pret en Belgique et qui sont accessible aux Français. Il faut aussi souligner qu’en Belgique les entreprises françaises sont assez nombreuses  à s’y implanter. Il s’agit notamment de banques et d’établissements financiers. Ce qui fait que les Français ont l’avantage de pouvoir y souscrire des crédits.

Comme en France, la concurrence est féroce et les organismes tendent à proposer les meilleures offres pour attirer les emprunteurs. Ce qui constitue un point positif pour ces derniers. Cette concurrence les protège aussi de certains abus financiers. En cas d’imprévu également, la protection joue en faveur des débiteurs notamment en ce qui concerne le crédit à tempérament ou le prêt hypothécaire.

Voici quelques-unes des sociétés financières qui accordent un crédit Belgique :

  • Cofidis : c’est une société qui peut accorder jusqu’à 50 000€ de prêt. Elle propose en outre des offres assez intéressantes et avantageuses. En termes de crédit, elle peut octroyer à un emprunteur français un prêt-auto, un prêt pour des travaux et même un rachat de crédit. Elle propose entre autres un taux d’intérêt fixe.
  • ODPH : c’est un organisme financier qui accorde des prêts hypothécaires aux Français. Elle offre un avantage nonnégligeable qui est celui de couvrir à 100% le prix d’achat d’un bien immobilier. Cela s’adresse à ceux qui veulent acquérir un bien immobilier en Belgique. Le prêt peut porter sur l’achat d’un bien neuf, mais également ancien.
  • Alpha crédit: c’est un établissement qui est le spécialiste des prêts sans justificatif de dépenses. Il s’agit d’une banque qui octroie un credit belgique quelle que soit la finalité de l’argent perçu. Il s’agit d’un prêt personnel et qui a l’avantage d’avoir une mensualité unique, non-variable dans le temps. Le montant est annoncé sur le contrat et ne pourra pas cacher des surprises.

Pour être plus complet sur ce dossier, nous vous proposons ici la possibilité de visualiser un comparateur de 28 banques Belge.

Ce n’est pas une liste exhaustive, mais ce sont les sociétés qui sont les plus connues dans le  pour les Français. Outre ces sociétés, il y a également la possibilité de faire un emprunt en ligne. Il y a un large choix d’offres, car nombreuses sont celles qui ont investi le web pour proposer leurs services.

Si vous êtes surendetté, renseignez vous en suivant ce lien qui vous conduira sur Le CPAS (Centre public d’action sociale).

 

Les conditions à savoir pour un emprunt en Belgique

 

Cependant pour obtenir un crédit Belgique, il y a certaines conditions à remplir et quelques situations qu’il est important de savoir.

  • Il faut détenir une adresse en Belgique : c’est une condition obligatoire pour avoir droit à un prêt en Belgique.
  • Il est aussi très important et indispensable d’avoir une ressource suffisante afin de pouvoir assurer le remboursement du ou des crédits contractés
  • Il est bon de savoir que contrairement au système français qui accorde un prêt même à une personne fichée à la banque de France, en Belgique il est impossible d’en avoir lorsqu’on est fiché dans la banque belge.
  • Un français, même fiché à la banque de France, peut ouvrir un compte bancaire peut ouvrir un compte en Belgique pour payer ses factures. Il pourra seulement se munir d’une carte d’identité française. La Belgique ne vérifie uniquement que si la personne est dans la liste des fichés belges.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *