Pourquoi le crédit revolving entraîne le surendettement ?


Annonce

À titre d’information, le crédit revolving ou encore crédit renouvelable constitue les 80% des causes du surendettement depuis l’entrée en vigueur de la  loi Lagarde. Pourtant, il est bénéfique pour l’économie nationale en faisant augmenter la consommation des ménages. Mais quels sont les inconvénients d’un tel crédit ? Quelles sont les raisons qui font que le crédit renouvelable induit à un surendettement ?

Les inconvénients d’un crédit revolving

Le prêt revolving présente certains avantages notamment pour les artisans et pour ceux qui travaillent à leur propre compte. Mais, il a également quelques inconvénients à ne pas négliger. En effet, par rapport aux autres types de prêt aux particuliers, un crédit renouvelable est d’un coût beaucoup plus élevé. A titre d’exemple pour un même emprunt de 5 000 €, le coût peut s’élever jusqu’à 10 000 voire 20 000 € s’il s’agit d’un crédit revolving. Autrement dit, il entraînera plus de dettes. A part cela, il n’est pas facile de maîtriser l’emprunt étant donné que l’emprunteur ne saura pas exactement la durée de son endettement en ayant toujours la possibilité d’utiliser à volonté et indéfiniment son crédit.

Annonce
Annonce

3 raisons qui font du crédit revolving une source de surendettement

Une dette accroît la dépense

Lorsqu’un individu décide d’emprunter de l’argent à une banque, que ce soit un crédit revolving ou un autre type de crédit, il va devoir rembourser plus que la somme empruntée. En effet, à cette somme s’ajoutent les taux d’intérêt ainsi que d’autres frais. De plus, avec la durée de remboursement non déterminée du crédit revolving, le coût s’élève de plus en plus. Par conséquent, si l’emprunteur reçoit par exemple 10 000 €, il va devoir au moins rembourser 400 € de plus à la banque.

Une source de dépenses irréfléchies

Avec le crédit revolving, les démarches à suivre pour pouvoir emprunter de l’argent sont assez faciles. À cet effet, dès qu’un emprunteur réussit à obtenir telle ou telle somme, il pourra par la suite demander sans problème de renouveler sa demande à chaque fois qu’il finit de rembourser ce qu’il a emprunté. Cette facilité l’incite à réemprunter, ce qui l’inciterait par la suite à faire des dépenses irréfléchies ou encore à vivre au-dessus de ses moyens. En effet, il y aura toujours les mêmes intérêts et les autres frais y afférant. Ainsi, il est normal que le crédit revolving soit une véritable source de surendettement puisque qui dit dépenses irréfléchies, dit surendettement !

Un taux d’intérêt plus important

Par rapport au taux d’intérêt amortissable, celui d’un crédit revolving peut presque atteindre le taux d’usure. Ainsi, suite à ce taux, les dettes seront de plus en plus importantes. Ceci entraîne donc à une situation de surendettement surtout si la durée de remboursement est de plus de 12 mois et si la somme demandée est assez élevée.

Annonce

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *