Pret etudiant : la faculté de financer ses études !


Afin de financer leurs études, les étudiants peuvent avoir recours au pret etudiant. Il s’agit d’un type de crédit qui fait partie du pret etudiant sans justificatif. Il est à noter qu’en France, les prêts sont régis par la loi Scrivener de 1978. Il s’agit d’une loi qui s’applique aux crédits dont le montant se trouve en dessous de 21 500 €, la somme totale d’un prêt personnel sans justificatif, et d’une durée de plus de trois mois.

Ce qu’il faut savoir sur le pret etudiant

Faisant partie des crédits à la consommation, le pret étudiant est un prêt qui s’adresse principalement aux étudiants situés entre 18 et 28 ans. Cette branche du prêt personnel est généralement proposée par des banques afin que les étudiants puissent faciliter le financement de leurs études.

Puisqu’il s’agit d’une branche de prêt personnel, l’étudiant qui demande un credit etudiant n’aura pas à fournir de justificatif d’utilisation du crédit.

Le pret étudiant, que peut-il financer ?

Tant qu’il reste dans le domaine de l’étude, l’étudiant en question peut financer tous ses besoins à savoir :

  • Financer ses études
  • Le financement d’achats d’ordinateur, d’approvisionnements, de voitures et d’autres
  • Le financement d’un voyage à l’étranger

Il est nécessaire de comprendre que le prêt étudiant lui permet d’avoir plusieurs autres options d’achats.

TEG ou TAEG pour votre credit etudiant

Le TEG ou taux effectif global est un indice utilisé généralement dans les prêts immobiliers. Quant au TAEG ou Taux Annuel Effectif Global est celui utilisé dans le credit à la consommation rapide. Cet indice offre aux emprunteurs, une vision claire sur le coût annuel de son prêt. En effet, il s’agit d’une présentation détaillée montrant le montant des mensualités, ainsi que tous les types de frais : intérêts, frais de dossier et primes d’assurance. De ce fait, l’emprunteur peut effectuer les calculs et faire les comparaisons entre de nombreuses offres. L’assurance reste une option, mais elle est par contre très conseillée afin de se protéger contre les accidents inopinés (décès, invalidité totale au travail…).

Afin d’éviter les mauvaises surprises, l’emprunteur doit demander cette indication auprès de la banque, si cette dernière ne l’indique pas. Ainsi, il n’y aura pas de frais caché.

Les deux étapes disponibles pour rembourser un pret etudiants

Il est important de préciser que le montant du crédit peut atteindre jusqu’à 50 000 €. Mais, la détermination du volume d’argent à emprunter doit impérativement correspondre aux aptitudes à rembourser.

Le remboursement du pret etudiants qui est un pret perso, est relativement flexible du fait qu’il peut se faire en deux étapes. La banque à laquelle vous avez effectué votre prêt doit vous proposer :

  • La première étape, la Franchise : il s’agit d’une période de deux à six ans, après l’emprunt, qui permet à l’étudiant de ne pas rembourser le prêt dans son intégralité. Il peut choisir une franchise partielle qui ne lui demande que de payer les intérêts et les primes d’assurances. Il est à noter que l’assurance facultative, mais vigoureusement conseillée. Il s’agit de l’option la plus avantageuse durant cette période de remboursement. En effet, l’étudiant a une autre option, la franchise totale qui lui permet de ne rien payer, sauf les primes d’assurances.
  • La deuxième étape, le remboursement ou la phase d’amortissement : il s’agit de la période où l’étudiant commence à rembourser les mensualités dans son intégralité. Cependant, dans une manière générale, elle ne commence que lorsque l’étudiant entre dans sa vie active. La durée de cette deuxième phase varie en fonction de la durée de la première. Mais, en tout cas, elle n’excédera pas les onze ans. Dès son entrée dans cette phase, il peut faire un remboursement par anticipation. Il faut reconnaître que cette option sera sans pénalité pour l’emprunteur. Toutefois, il lui faut adresser un courrier manuscrit à la banque concernée ou passer directement par son conseiller. En choisissant cette option, il faut également qu’il donne un préavis, fréquemment d’un mois.

Selon le cas, une rallonge de remboursement peut être accordée. Mais, il ne s’agit pas d’une option à prévoir dès la souscription du fait qu’elle peut être refusée avec un grand R.

Le prêt étudiant est une option qui permet aux étudiants qui n’ont pas assez d’espèces disponibles pour financer certaines dépenses. Pour connaître le coût annuel des prêts étudiants et tous les frais de la banque, il est possible de le calculer à partir du TAEG. La durée de remboursement de ce type de prêt peut s’étaler sur onze ans, mais il faut être conscient que plus la durée est longue, plus le coût s’élève au final.

Faire attention que le surendettement ne vous rattrape pas !

Crédit étudiant : la caution, c’est qui ?

Il s’agit d’une mesure prise par les banques. Lors d’une défaillance de paiement, la caution est la personne qui paiera les mensualités à la place de l’emprunteur. En effet, elle se portait garant lors de la souscription au prêt étudiant.